Adopter un animal de compagnie est avant tout un engagement que l’on prend pour le long terme. C’est une décision qui ne se prend pas à la légère. En effet, il faut bien penser à toutes les conséquences et à toutes les contraintes que cela implique. Pendant la saison de départs en vacances, nombreux sont les propriétaires qui préfèrent se débarrasser de leur animal de compagnie, au lieu de les faire garder. Alors, si vous aimez les animaux et que vous n’arrivez pas à résister à leur bouille, sachez que vous pouvez vous engager auprès d’eux d’une manière ou d’une autre.

Devenir une famille d’accueil

Les refuges sont de plus en plus débordés et ce ne sont pas les abandons qui se multiplient à chaque saison de départ en vacances qui arrangent les choses. Du coup, ils recherchent des familles d’accueil qui pourront s’occuper des animaux en attendant d’être adoptés. De plus, certains animaux ont une nette préférence pour le calme d’un foyer.

Pour devenir une famille d’accueil temporaire pour ces animaux, vous n’avez qu’à contacter le refuge le plus proche de votre domicile.

Devenir bénévole

Si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez pas accueillir des animaux chez vous, vous pouvez très bien travailler bénévolement dans un refuge. Ici encore, prenez le temps de bien réfléchir et à peser le pour et le contre, sachant qu’en devenant bénévole dans un refuge, vous vous engagez auprès des animaux qui vont certainement s’habituer à votre présence. De plus les autres employés, bénévoles et salariés, vont eux aussi compter sur vous. De ce fait, il est important de vous fixer un certain rythme de bénévolat et de vous y tenir sous peine de chambouler le rythme du refuge.

Devenir enquêteur bénévole pour la protection des animaux

Vous avez envie de faire quelque chose face à la maltraitance subie par de nombreux animaux ? Sachez que vous pouvez intégrer une association en tant que bénévole et devenir enquêteur pour la protection des animaux. Votre mission consiste alors de vous rendre chez les propriétaires signalés comme maltraitants pour évaluer les conditions de vie de leurs animaux. S’il est prouvé que ces derniers sont maltraités, vous devez déposer une plainte et prendre les mesures nécessaires pour retirer ces animaux et les mettre dans un refuge.

Partir en mission d’éco-volontariat

Fervent défenseur du bien-être des animaux, vous avez envie de joindre l’utile à l’agréable lors de vos prochaines vacances ? Pourquoi ne pas participer à une mission d’éco-volontariat en France ou à l’étranger ? Votre mission consistera à rénover des refuges, construire des abris, observer des animaux marins ou encore prendre soin des rapaces, etc.

Participer à une mission scientifique

La cause animale vous tient à cœur et vous avez des connaissances dans un domaine spécifique ? Vous pouvez partir en expédition avec des scientifiques pour découvrir et mieux comprendre le monde des animaux. Vous pouvez par exemple établir un inventaire des animaux présents sur un site, faire des études climatologues ou encore soigner des animaux en détresse.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *